• Le Cagou

    Le Kagou huppé ou simplement Cagou est une espèce d'oiseau qui mesure environ 55 cm, de couleur grisâtre, aux longues plumes occipitales, au plumage blanchâtre orné de barres sur les ailes. Il est presque incapable de voler. Il possède un plumage gris-bleu rayé de noir, un bec et des pattes rouges, ainsi qu'une coiffe qui lorsqu'elle se dresse nous montre un panache de chef indien. Il mesure environ 60 cm.Il vit entièrement au sol, que ce soit pour la chasse ou pour la reproduction et ne vole pas. C'est une faiblesse pour lui. Ses principaux prédateurs sont l'Homme, les chiens et les chats sauvages, les cochons, et les rats. C'est l'absence de prédateurs avant l'arrivée de l'Homme qui aurait conduit à la « perte du vol ». Cela lui procurait une économie d'énergie importante. En 1991, sa population était estimée à 654 individus. Le cagou est donc une espèce extrêmement menacée.Lorsqu'il se sent menacé il court rapidement et se cache. Il peut également ouvrir ses ailes en éventail et dresser sa huppe sur sa tête s'il ne peut pas fuir car il a un poussin avec lui.Les cagous poussent un cri matin et soir. Ce cri ressemble à un aboiement de chien disant « kagu ». C'est ce qui lui a valu ce nom-là par les autochtones.Vivant en couple, un couple de cagou est établi pour la vie et vit sur un territoire variant de 5 à 30 hectares. Il se nourrit surtout de ver de terre, mais mange aussi quelques lézards et escargots.Chaque matin le couple chante afin de signaler sa présence. Le chant du mâle se compose de douze syllabes alors que celui de la femelle est plus court, environ sept syllabes. Il passe le reste de la journée à la quête de nourriture. Il est principalement carnivore et se nourrit principalement d'insectes, de larves et d'escargots. Il possède une excellente vision. Il reste immobile, dressé sur une patte à l'affût du moindre bruit. Il est doté d'une rapidité impressionnante pour capturer ses proies. Il utilise parfois son bec pour fouiller des couches de feuilles mortes afin de trouver de la nourriture. Lorsque la nuit tombe, il s'installe dans un abri naturel.Il vit exclusivement en Nouvelle-Calédonie, c'est donc une espèce endémique.

     

    Le Cagou

    Le Cagou Le Cagou Le Cagou

    Le Cagou Le Cagou Le Cagou

    Le Cagou Le Cagou Le Cagou

     


  • Commentaires

    4
    Jeudi 31 Octobre 2013 à 00:50

    décidement non plus mais il est beau sur les photos

    3
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 09:23

    Je ne connaissais pas ce volatile !!!

    2
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 08:55

    Bonjour Didier un bel oiseau merci pour ces explications

    bisous monique

    1
    Mercredi 30 Octobre 2013 à 07:37
    jill bill

    Alors je n'en verrai pas chez moi, merci Didier !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :