• La mérule

    Encore peu connue du grand public, la mérule est le champignon lignivore le plus nocif et destructeur pour nos habitations. 

    Présente dans 50 départements en France et provoquant des ravages en Bretagne, Normandie et dans le Nord, la mérule laisse les propriétaires d'habitations atteintes dans la plus grande détresse : Maison inhabitable, travaux de réhabilitation au coût exorbitant, non couverts par l'assurance habitation, bref, une véritable catastrophe.La mérule est un parasite qui se développe dans un environnement humide (au delà de 20% d’humidité) sombre et renfermé.Ce champignon dit « lignivore » se nourrit du bois de votre habitation (charpente escalier plinthe), il se développe à vive allure (jusqu’à 2cm par jour) lorsque les conditions à sa prolifération sont remplies. A la recherche d’eau, la mérule multiplie et déploie ses ramifications.  jusqu’à l’effondrement de la structure.Sa présence inquiète aussi sur les risques sanitaires où la dissémination des spores (cellule reproductrice) dans l’air peut générer des problèmes respiratoires ou d’allergies chez les occupants.Le diagnostic mérule ne fait pas parti pour l’heure des diagnostics obligatoires. Pourtant sa nocivité et sa voracité la rende dangereuse. Sachez aussi que les premiers signes d’apparition de ce champignon n’interviennent que plusieurs mois après la contamination.En effet, lorsque la mérule est diagnostiquée, il est souvent déjà trop tard, et le traitement engagé est lourd et couteux. Il faut faire appel à un spécialiste qui injecte un fongicide tout les 20 cm² dans toute la charpente de votre habitation.C’est pourquoi , il est conseillé de réclamer un diagnostic technique de présence de mérule avant la signature de l’acte de vente.

     


  • Commentaires

    6
    Manuel matfrance
    Jeudi 14 Novembre 2013 à 09:31
    Bravo Didier très bonne information ,maintenant votre maison est protégée ! Première visite en 2014 . Bonne journée a vous et félicitation pour votre blog!
    5
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 23:58

    je ne connais pas  du tout

    4
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 11:24

    J'en avais déjà entendu parler....impressionnant! bonne journé Didier, bises

    beaux petits chats

    3
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 11:06

    Bonjour Didier je ne connaissais pas du tout ce champignon , c'est terrible si ils n'ont pas trouvé encore de quoi l'érradiquer du globe.

    bisous monique

    2
    Martine1
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 10:13

    Bonjour Didier! On apprend toujours des trucs intéressants sur ton blog! C'est une vraie saloperie ce champignon! Je suis en appartement et n'ai jamais eu ce problème, mais comme je plainds ceux infestés! Bonne fin de semaine! Biz! à bientôt!  

    1
    Jeudi 7 Novembre 2013 à 08:21
    jill bill

    Maison pas chauffée, mal aérée et hop.... elle y est !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :