• L'albinisme

    L'albinisme est une particularité génétique héréditaire qui touche les mammifères, les oiseaux, les poissons, les amphibiens et les reptiles, se caractérisant par un déficit de production de mélanine pouvant aller jusqu'à l'absence totale dans l’iris et les téguments (épiderme, poils et cheveux, plumes), malgré la présence normale de cellules pigmentaires. Le plus souvent, la rétine est déficitaire en récepteurs et pigments, particulièrement au niveau de la fovéa qui n’est pas bien constituée (hypoplasie) ; le nerf optique peut également présenter une hypoplasie et la distribution des fibres nerveuses entre les deux yeux est anormale.On distingue l’albinisme oculaire (albinisme partiel) comportant trois formes, qui se manifeste principalement chez les hommes, et l’albinisme oculo-cutané (albinisme total) comportant au moins quatre formes, touchant également les femmes et les hommes.En cas d’absence totale ou presque totale de mélanine, les yeux sont rouges ou violacés et les téguments blancs - ou colorés uniquement par d’autres pigments que la mélanine chez certaines espèces animales. En cas de présence de mélanine en quantité diminuée, les iris et les téguments sont plus clairs que chez les autres individus de la même espèce. Les iris peuvent ainsi être bleu ou orange clair, par exemple. Les formes oculaires n'affectent que les yeux.L’albinisme est une affection universelle dont l'incidence mondiale, toutes formes confondues, est d'environ 1 cas pour 20 000 naissances (0,005 %). La forme 2 de l’albinisme oculo-cutané est la plus répandue mondialement.Les animaux blancs différents de leurs congénères ont toujours attiré l’attention. Considérés comme plus vulnérables, ils font parfois l’objet de mesures de protection; ainsi treize États des États-Unis interdisent la chasse des animaux albinos. La Société de préservation des écureuils albinos est active depuis 2001 aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni.Des lignées albinos sont utilisées pour la recherche biomédicale. Et ces derniers sont également présents parmi les animaux de compagnie, comme, par exemple chez le rat, le lapin, le furet, le canari, le python, le poisson rouge, les Corydoras sans oublier les célèbres souris blanches.

    L'albinisme

     L'albinisme L'albinisme L'albinisme

    L'albinisme L'albinisme L'albinisme

    L'albinisme L'albinisme L'albinisme


  • Commentaires

    6
    Samedi 4 Avril 2015 à 08:56

    Mais il existe des populations en Afrique qui tuent les enfants albinos, et là, pas de CRAN pour les dénoncer !

    5
    Vendredi 3 Avril 2015 à 12:43
    Salut
    Il pleut chez nous
    Bonne journee
    4
    AmiGilbertAhuy
    Jeudi 2 Avril 2015 à 16:49

    On avait les petits bonshommes verts... maintenant, ceux-là sont blancs ! La nature est parfois bizarre !

    Gilbert

    3
    Danielle1943
    Jeudi 2 Avril 2015 à 15:42

    un excellent article que tu nous offre avec ce texte et ces jolies photos bises Danielle

    2
    Martine
    Mercredi 1er Avril 2015 à 20:24

    Plutôt qu'un défaut, je trouve cette particularité très jolie! 

    1
    Mercredi 1er Avril 2015 à 05:18

    Naître différent ça arrive... merci pour cet article, bises

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :